Océanopolis Brest

galerie photo

Les Actions d'Océanopolis

Etudier les mammifères marins n’est pas toujours facile en raison de la mobilité des animaux et de leur méfiance vis-à-vis de l’homme. Au cours de ces vingt dernières années, différents programmes ont été mis en place permettant de connaître les effectifs et la répartition spatiale par espèce. 

L’équipe d’Océanopolis a ainsi participé à des recensements en mer, a effectué des survols aériens, a fixé des balises Argos sur les phoques gris pour suivre leurs déplacements. 

  

Quant aux grands dauphins sédentaires de la mer d’Iroise, ils sont tous connus et identifiés grâce aux marques présentes sur l’aileron dorsal, propres à chaque individu. Aujourd’hui, impossible de passer inaperçu ! 

Pour connaître le régime alimentaire des mammifères marins, l’équipe du laboratoire d’étude des mammifères marins d’Océanopolis analyse le contenu des estomacs d’animaux échoués morts sur les côtes bretonnes.
Les pièces « dures » des proies restent dans l’estomac pendant de nombreux jours. Chez les poissons, il s’agit des otolithes situés sur le crâne alors que pour les céphalopodes, il s’agit du bec. Ces éléments sont propres à chaque espèce et permettent ainsi de les identifier. Analyser le contenu stomacal permet de mieux connaître le régime alimentaire des espèces fréquentant les eaux côtières.