Conférences

Océanopolis, programme de culture scientifique 2016 © Océanopolis

  

  • Mardi 4 octobre
    « De Darwin à Lamarck : la réponse des poissons au changement climatique »
    par Guy Claireaux, Professeur d’écophysiologie, d’écotoxicologie et d’énergétique UMR LEMAR, à l’Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM/UBO) - Plouzané.
    Et si les changements climatiques trouvaient leur origine aux confins de l’évolution de la vie sur terre ? Et s’ils n’étaient que le dernier avatar de l’homéostasie et de ce besoin irrépressible des espèces de s’affranchir des contraintes naturelles afin d’augmenter leur emprise sur leur environnement ? Et si Darwin ne pouvait rien pour nous ? Et si Lamarck avait raison ? Au cours des dernières décennies, l’intensification des activités humaines le long des côtes et dans les estuaires s’est accompagnée de profondes modifications des écosystèmes marins, tant physico-chimiques (hydrodynamisme, température, salinité, oxygène) que biologiques (espèces invasives, ressources trophiques). Face à ces bouleversements, les populations de poissons ne restent pas les nageoires ballantes. Bien au contraire, ces populations disposent de mécanismes de défense dont la compréhension est indispensable si l’homme veut être en mesure d’anticiper l’évolution des stocks halieutiques et ainsi préserver une ressource alimentaire majeure.

  

  • Mercredi 5 octobre
    « L'astronomie des Anciens »
    par Yaël Nazé, Astrophysicienne à l’Université de Liège – Belgique.
    En partenariat avec Les Conférences du Pôle Kerichen-Vauban.
  • Mardi 18 octobre
    « Courants marins, les géants silencieux de l’Atlantique Nord »
    par Pascale Lherminier, Chercheure au Laboratoire d’Océanographie, Physique et Spaciale (LOPS) -  Ifremer/CNRS/ UBO/IRD – Plouzané.
  • Mardi 8 novembre
    « Les diatomées, champions de la photosynthèse et moteurs de la pompe biologique à carbone dans les océans »
    par Chris Bowler, Directeur de Recherche CNRS à l’Institut de Biologie de l'Ecole Normale Supérieure (IBENS) – Paris.
  • Mardi 6 décembre
    « Les grandes algues marines, un investissement d'avenir ! »
    par Philippe Potin, Directeur de recherche au CNRS, Coordonnateur scientifique du projet IDEALG à la Station Biologique – Roscoff.

  

À 20h30, à l'auditorium Marion Dufresne d’Océanopolis. Accès libre dans la limite des places disponibles. 

  

Revivez les conférences Océanopolis filmées sur notre chaîne Youtube !