Jeunes Reporters des Arts, des Sciences et de l’Environnement

UN DIALOGUE ENTRE LES ARTS ET LES SCIENCES POUR ENGAGER LES ÉLÈVES DANS L’OBSERVATION ET L’EXPÉRIMENTATION

DU 28 MAI AU 6 JUIN 2021

L’appel à projets « Jeunes reporters des arts, des sciences et de l’environnement » célèbre sa 11ème édition après un printemps 2020 marqué par l’absence des scolaires à Océanopolis.

Ce rendez-vous à la croisée des regards entre arts et sciences était très attendu par les enseignants et leurs élèves. Cette année, ils seront 1 500 élèves, soit 47 classes de la maternelle au lycée, à présenter du 28 mai au 4 juin à Océanopolis un projet lié à l’océan sous différentes formes artistiques.

Une démarche scientifique, une véritable sensibilisation aux thématiques marines

Sur l’ensemble de l’année scolaire, les élèves ont étudié un sujet lié à l’océan en compagnie de leurs enseignants. Accompagnés par les médiateurs scientifiques d’Océanopolis, ils ont été mis en relation avec des scientifiques et des spécialistes de différentes disciplines grâce à des interventions directement dans leurs classes ou par le biais de rencontres virtuelles. Depuis le lancement de cet appel à projets en 2009, ce sont plus de 500 scientifiques qui ont participé à ce dispositif unique en France.

Les thématiques choisies par les élèves et leurs enseignants sont diverses : la biodiversité, la préservation du milieu marin, les ressources marines, le plancton

Néanmoins, depuis quelques années, les élèves manifestent leur préoccupation grandissante sur les changements globaux et la pollution. Le sujet des pollutions plastiques remporte cette année un franc succès avec 17 projets qui le mettent à l’honneur. Les classes travaillant sur cette thématique ont pu rencontrer des scientifiques engagés, aux côtés d’Océanopolis, dans le programme européen Preventing Plastic Pollution. Ce projet du programme INTERREG VA France (Manche) Angleterre travaille en partenariat avec 18 organisations de France et d’Angleterre. Ce projet cherche à comprendre et à réduire les impacts de la pollution plastique dans l’environnement marin. Ils ont également tous participé à la e-Classe sur les pollutions plastiques en compagnie des médiateurs scientifiques d’Océanopolis.

 

 

Fondé sur une approche pluridisciplinaire, le projet Jeunes Reporters des Arts, des Sciences et de l’Environnement contribue à l’acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Il constitue un pont entre le raisonnement scientifique et l’approche sensible des œuvres artistiques.

Jeunes reporters

Une expression artistique libre présentée publiquement à Océanopolis

Les modes d’expression sont, chaque année, très variés et rivalisent de créativité : réalisations plastiques, maquettes, tableaux, plateaux de jeu, pièces de théâtre, chorégraphies, création de vidéos. Toutes les réalisations plastiques et audiovisuelles seront présentées du vendredi 28 mai au dimanche 6 juin inclus au niveau du pavillon évènementiel d’Océanopolis.

Depuis son origine, Jeunes Reporters des arts, des sciences et de l’environnement aura impliqué plus de 26 220 écoliers, collégiens, lycéens et étudiants pour mieux comprendre le fonctionnement et les enjeux liés à l’océan.

 

Un lien renouvelé avec l’Education nationale

Cette 11e édition sera l’occasion de renouveler l’engagement entre l’Education nationale et Océanopolis. David Guillerme, Délégué Académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle, viendra à la rencontre des élèves le jeudi 3 juin.

— Education

L’école de l’océan

De par son approche pédagogique et scientifique, Océanopolis est un équipement incontournable en matière d’éducation à la disposition des enseignants et de leurs élèves.

picto-en-savoir-plus En savoir plus
L’école de l’océan
vague-decoration
--> --> -->

⚠ INFORMATION ESSENTIELLE ⚠

En raison de la météo et des vacances estivales, Océanopolis connait une forte affluence.

🎫 La réservation en ligne est obligatoire

😷 Le pass sanitaire est obligatoire pour les + de 18 ans

Merci pour votre compréhension,
L’équipe d’Océanopolis.

 

Plus d’informations >> 🔍