L’HIPPOCAMPE
À MUSEAU COURT

L’HIPPOCAMPE
À MUSEAU COURT

Singulier habitant des herbiers, l’hippocampe à museau court, Hippocampus hippocampus, fascine toutes les civilisations depuis l’Antiquité.

L'hippocampe à museau court dans les herbiers - Hippocampus hippocampus ©Océanopolis
EMBRANCHEMENT
Chordés
RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE
Atlantique, Manche, mer du Nord, Méditerranée
TAILLE
12 à 15 cm
LONGEVITE
Environ 5 ans
HABITAT NATUREL
Herbiers et fonds sableux côtiers abrités, jusqu’à 30 mètres de profondeur

L’hippocampe, poisson mystérieux et fascinant

Appelé « cheval de mer », l’hippocampe est un des seuls poissons à nager en position verticale. Sa tête forme un angle droit avec l’axe du corps et lui donne une silhouette rappelant celle du cheval.
La couronne qui orne leur tête permet d’identifier chaque individu, comme le feraient nos empreintes digitales.

Pour se protéger des prédateurs, il se confond avec son environnement en enroulant sa queue autour d’un débris végétal ou d’une plante marine (zostère par exemple)

Grâce à son museau cylindrique qui agit comme un « aspirateur », l’hippocampe se nourrit de petits crustacés et de zooplancton.

 

Comment se reproduit l’Hippocampe ?

Sa reproduction est unique dans le monde des poissons ! La femelle dépose ses œufs dans la poche ventrale du mâle. Il les incube pendant 4 semaines à 2 mois (en fonction de la température).
À terme, le mâle expulse plusieurs centaines de petits hippocampes par de violentes contractions.

PROTECTION DE L’HIPPOCAMPE

L’hippocampe est protégé par l’Annexe II / B* de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction). Le commerce international des espèces inscrites à l’Annexe II peut être autorisé et doit dans ce cas être couvert par un permis d’exportation ou un certificat de réexportation.

* Les Annexes I, II et III de la CITES sont des listes où figurent les espèces bénéficiant de différents degrés ou types de protection face à la surexploitation.

Pour avoir plus d’informations sur la CITES : https://www.cites.org/

--> --> -->