Le phoque
veau marin

Le phoque
veau marin

Le phoque veau-marin, Phoca vitulina, est une espèce plutôt côtière et vivant exclusivement dans les eaux froides et tempérées.

Le phoque veau-marin - Phoca vitulina © Océanopolis Le phoque veau-marin - Phoca vitulina © Océanopolis
EMBRANCHEMENT
Chordés
RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE
Océan Atlantique
TAILLE
De 1,3 m à 2 m
GESTATION
Entre 10 et 11 mois
PROTECTION
Espèce non listée par la CITES (Convention sur le commerce international des espèces en danger)

Un mammifère marin : le phoque veau-marin

Le phoque veau marin est capable de plonger en apnée pendant 10 à 15 minutes, il peut alors descendre jusqu’à 200 mètres de profondeur. Il affectionne particulièrement les côtes sableuses.
Bien qu’il choisisse souvent de se reposer au sec, le phoque peut également dormir très brièvement sous l’eau. À la verticale entre deux eaux ou allongé sur le fond, ce mammifère marin peut s’y assoupir pendant quelques minutes avant de remonter respirer à la surface. Les taches sur la tête caractérisent chaque phoque et peuvent permettre une reconnaissance individuelle. Le mâle a une espérance de 25 ans et la femelle de 35 ans.

Ce phoque consomme du poisson, des céphalopodes, des crustacés et des mollusques. Ses principaux prédateurs sont l’orque et certaines espèces de requin.

 

 

Protection du phoque veau-marin

En France, l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) a classé ce phoque « en danger ». En cause, la pollution aux hydrocarbures, et le tourisme ; 2 facteurs ayant des répercussions négatives sur cette espèce. En effet, la reproduction a lieu l’été, à la même période où les flux de touristes sont plus conséquents que le reste de l’année.

--> --> -->