La sardine

Avec ses écailles argentées, la sardineSardina pilchardus, s’est révélée être d’une importance capitale pour les populations humaines pendant plusieurs siècles en Bretagne.

EMBRANCHEMENT
Chordés
TAILLE
De 15 à 30 cm
ALIMENTATION
Zooplancton
PROTECTION
Espèce non listée par la CITES (Convention sur le commerce international des espèces en danger)

La sardine, poisson aux écailles argentées

La sardine est un poisson pélagique. Elle vit donc en pleine eau, de la côte jusqu’au large, entre la surface et 100 m de profondeur environ. Ce poisson aux flancs argentés et au dos vert bleuté se rencontre près des côtes du Sénégal jusqu’à la Norvège en passant par la Méditerranée. Elle remonte à la surface pendant la nuit, suivant la migration verticale du zooplancton, afin de s’en nourrir. Elle évolue en banc serré de taille impressionnante vers le nord en été et revient vers le sud en hiver. Elle peut se reproduire toute l’année et pondre entre 50 000 et 60 000 œufs qui remontent à la surface et seront portés par le courant. Une fois fécondés, les œufs éclosent au bout de 2 à 4 jours pour donner une larve de quatre millimètres environ.

 

La sardine, un petit poisson d’une grande utilité

En Bretagne, l’histoire de la sardine commence au XIXème siècle. À cette époque, la sardine était pressée pour en extraire l’huile, utilisée pour l’éclairage ou consommée fraîche, salée, fumée ou en conserve, elle faisait vivre des villes entières comme Douarnenez ou Concarneau. Aujourd’hui, la sardine joue toujours un rôle essentiel dans l’écosystème marin, elle est aimée de tous : les grands poissons, les oiseaux de mer, les dauphins…

Une taille minimum de 11 cm est nécessaire à sa capture.

Où la trouver
à Océanopolis ?
vague-decoration
— Pavillon Bretagne

Où la trouver
à Océanopolis ?

Dans l’aquarium « La colonne océane » du pavillon Bretagne.

picto-loutre DÉCOUVRIR LE PAVILLON BRETAGNE
--> --> -->