Fête de la science 2022

& Village des Sciences à Brest les 8 et 9 octobre

LA FÊTE DE LA SCIENCE EN FINISTÈRE

La Fête de la Science est un événement national qui a pour but de promouvoir la science auprès du grand public. Il lui permet d’aborder gratuitement les sujets scientifiques dans un rapport direct avec ses acteurs. Cette année, il se déroule du vendredi 7 octobre au lundi 17 octobre 2022 sur l’ensemble du territoire métropolitain.

Cette nouvelle édition 2022 est placée sous le thème du réveil climatique. Le changement climatique, la diversité de ses conséquences tant environnementales qu’économiques et sociales sont sources de nombreuses questions. La science peut éclairer les débats de la société sur ces enjeux. Ainsi, les différents temps de rencontres et d’échanges permettront de répondre à vos interrogations autour du changement climatique.

D’ailleurs, pour la troisième fois, la Fête de la Science finistérienne sera 100% sans plastique. Ensemble, organisateurs, scientifiques et visiteurs seront invités à bannir le plastique jetable de cet événement dans une démarche éco-responsable.

L’édition finistérienne de la Fête de la Science est cette année encore coordonnée par Océanopolis, accompagné et soutenu par de nombreux partenaires scientifiques, l’Éducation Nationale, des entreprises finistériennes et des collectivités locales.

Organismes de recherche, universités, entreprises, associations, établissements scolaires, collectivités locales et citoyens… Nous vous attendons toujours plus nombreux et motivés que jamais pour rendre cet évènement de culture scientifique incontournable et inoubliable !

 

Le village des sciences aux Ateliers des Capucins à brest

A l’occasion de la Fête de la Science, le Village des Sciences prendra place aux Ateliers des Capucins à Brest, les samedi 8 et dimanche 9 octobre 2022, de 10h à 18h. Il accueillera 38 organismes scientifiques : chercheurs, doctorants, associations, entreprises dans le domaine des sciences, des technologies et de l’innovation.

Une occasion exceptionnelle de venir à la rencontre de chercheurs passionnés, de médiateurs scientifiques issus de différentes disciplines, et d’obtenir des réponses à toutes vos questions sur des sujets aussi divers que l’environnement, l’astronomie, la météorologie, la révolution numérique, la géologie, la sociologie, l’énergie, la génétique ou encore la biodiversité.

Tout au long de ce week-end, différents évènements seront proposés : animations, ateliers, mini-conférences, expositions…

À cette occasion, l’entrée à 70.8, la galerie de l’océan sera au tarif exceptionnel de 4€ pour tous les publics (adultes, jeunes, enfants).

Fête de la science 2021 aux Ateliers des Capucins - © Océanopolis
Fête de la science 2021 aux Ateliers des Capucins - © Océanopolis
Fête de la science 2021 aux Ateliers des Capucins - © Océanopolis
Fête de la science 2021 aux Ateliers des Capucins - © Océanopolis
Fête de la science 2021 aux Ateliers des Capucins - © Océanopolis
Fête de la science 2021 aux Ateliers des Capucins - © Océanopolis
Fête de la science 2021 aux Ateliers des Capucins - © Océanopolis
Fête de la science 2021 aux Ateliers des Capucins - © Océanopolis
Fête de la science 2021 aux Ateliers des Capucins - © Océanopolis
Fête de la science 2021 aux Ateliers des Capucins - © Océanopolis
Fête de la science 2021 aux Ateliers des Capucins - © Océanopolis
Fête de la science 2021 aux Ateliers des Capucins - © Océanopolis
Fête de la science 2021 aux Ateliers des Capucins - © Océanopolis
Fête de la science 2021 aux Ateliers des Capucins - © Océanopolis
Fête de la science 2021 aux Ateliers des Capucins - © Océanopolis
Précédent Suivant

Les conférences DU VILLAGE DES SCIENCES

Le dérèglement climatique en questions

Au cours de cette mini-conférence, des chercheurs répondront en direct à toutes vos questions sur le dérèglement climatique.

À 14h, samedi 8 octobre, à l’espace conférence du Village des Sciences (Ateliers des Capucins, Brest) – Présentée par Camille RICHON (LOPS)

Live depuis le bord avec Tara Océan

Après 2 ans d’expédition pour étudier le microbiome marin, Tara rentrera à son port d’attache de Lorient le 15 octobre. Vivez un moment en direct avec l’équipage à bord de la goélette et en compagnie du scientifique Noan Le Bescot à terre.

À 15h, samedi 8 octobre, à l’espace conférence du Village des Sciences (Ateliers des Capucins, Brest) – Présentée par Noan Le Bescot et l’équipage de Tara Océan

○ Preventing Plastic Pollution

Des experts français et anglais unissent leurs forces pour lutter contre la pollution plastique.

À 16h, samedi 8 octobre, à l’espace conférence du Village des Sciences (Ateliers des Capucins, Brest)

○ Comment l’océan absorbe-t-il le CO2 ?

Et comprendre comment le changement climatique implique sur cette absorption.

À 16h30, samedi 8 octobre, à l’espace conférence du Village des Sciences (Ateliers des Capucins, Brest) – Présentée par Laurent MEMERY (LEMAR)

L’écologie de la restauration, une science au service de la Biodiversité et de l’adaptation aux changements climatiques. Exemple de la restauration des marais littoraux.

Face à l’érosion de la biodiversité et aux changements globaux, la restauration des écosystèmes dégradés est aujourd’hui un enjeu majeur. Pour répondre à cet enjeu, l’écologie de la restauration apporte la rigueur scientifique d’une discipline née dans les années 1990, pour décrire et analyser les processus et accompagner les responsables des sites naturels dans leurs actions. Lors de cette conférence, Sébastien Gallet et Xavier Dauvergne, Enseignants-Chercheurs à l’UBO, présenteront les principes de l’écologie de la restauration et leur application au cas des marais littoraux. En effet, les marais après avoir été endigués et détruits pendant des siècles font l’objet aujourd’hui d’une attention toute particulière et de nombreuses opérations de restauration tant pour leur biodiversité que pour leur rôle dans la protection du littoral.

À 17h, samedi 8 octobre, à l’espace conférence du Village des Sciences (Ateliers des Capucins, Brest) – Présentée par Sébastien Gallet & Xavier DAUVERGNE (UBO, Laboratoire Géoarchitecture)

A quoi ça sert une algue ? Peut-elle nous renseigner sur le changement climatique ?

L’estran correspond à la zone qui est découverte par la mer à marée basse. Il accueille de nombreuses espèces qu’elles soient animales ou végétales. Les algues sont des végétaux marins fixés à même la roche et qui participent grandement à l’équilibre du milieu. Il existe trois grands types d’algues les brunes, les rouges et les vertes. Les algues brunes sont les plus fréquentes sur le littoral, elles peuvent mesurer plusieurs mètres, et vont permettre l’équilibre de l’écosystème en formant des canopées comparables aux forêts terrestres et vont accueillir de nombreux animaux et végétaux. En effet, on retrouve beaucoup d’espèces animales comme les bigorneaux, les anémones de mer, les crabes, les briniks et même des algues de plus petites tailles comme la laitue de mer (verte), l’algue saucisse-de-mer (rouge), le haricot de mer (brune) … Les algues forment donc de véritables tapis à marée basse, qui vont recouvrir l’estran de manière plus ou moins importante. Ce recouvrement, va être l’un des paramètres importants pour étudier l’état de santé des champs d’algues. Traditionnellement ces champs sont observés directement sur les estrans mais il est possible de les observer depuis le ciel grâce à des drones, des avions et même depuis l’espace grâce aux satellites. Ces méthodes aériennes sont plus indiquées pour suivre le changement climatique à grande échelle et à long terme, il est d’ailleurs déjà observable en Europe avec l’apparition de proliférations ou de régressions de certaines algues (vertes et brunes).

À 11h, dimanche 9 octobre, à l’espace conférence du Village des Sciences (Ateliers des Capucins, Brest) – Présentées par Wendy DIRUIT (UBO, LEMAR)

○ Enfants, ados, pas d’âge pour devenir Maker avec les Petits Hackers

Depuis 10 ans les ateliers des Petits Hackers, club de jeunes makers réuni plus d’une dizaine de makers Brestois de 10 à 17 ans. Ce ne sont pas des cours d’Arduino, mais bien des ateliers pratiques orientés projets / conception de prototypes partant d’idées pensées et imaginés par les jeunes eux-mêmes et accompagnés par une équipe de bénévoles. Une approche par le faire, la pratique centrée autour du libre, de l’open source et plus globalement dans un esprit de partage. Venez découvrir comment fonctionnent ces ateliers, leurs réalisations, les méthodes pédagogiques testées… Des experts français et anglais unissent leurs forces pour lutter contre la pollution plastique.

À 14h, dimanche 9 octobre, à l’espace conférence du Village des Sciences (Ateliers des Capucins, Brest) – Présentée par Benjamin BERNARD

○ Comprendre le minuscule pour préserver Notre Planète : les chimistes au service du climat

Vous avez dit chimique ? Cela sonne toxique, pas vrai ? Et pourtant la Chimie fait partie des sciences qui peuvent apporter, du moins proposer, des réponses face au dérèglement climatique. Vous ne me croyez pas ? Venez donc découvrir comment les chimistes s’inspirent de la nature pour y parvenir. Vous aborderez les principes des Sciences et de la Chimie en particulier pour comprendre une démarche scientifique présentée par un jeune chercheur.

À 15h, dimanche 9 octobre, à l’espace conférence du Village des Sciences (Ateliers des Capucins, Brest) – Présentée par Maxime LAURANS (Laboratoire CEMCA UMR CNRS 6521)

○ Labos 1point5 : réduire l’empreinte des activités de recherche sur l’environnement

Labos 1point5 est un collectif de membres du monde académique, de toutes disciplines et sur tout le territoire, partageant un objectif commun : mieux comprendre et réduire l’impact des activités 9 de recherche scientifique sur l’environnement, en particulier sur le climat. Olivier Ragueneau, directeur de recherche au LEMAR, viendra présenter ce collectif.

À 16h, dimanche 9 octobre, à l’espace conférence du Village des Sciences (Ateliers des Capucins, Brest) – Présentée par Olivier RAGUENEAU

Objectif Plancton : les sciences participatives dédiées au plancton côtier breton

Le programme de science participative Objectif Plancton vise à étudier le plancton côtier en rades de Brest et Lorient et en baie de Concarneau. Ce projet à dimension régionale réunit scientifiques, plaisanciers, médiateurs scientifiques et grand public pour contribuer à la connaissance de l’océan. Les zones côtières sont soumises à diverses perturbations, d’origines naturelles et anthropiques, pouvant conduire à une érosion de la diversité des habitats et de la biodiversité. L’une des questions majeures que se posent les scientifiques est de savoir si cette érosion de la biodiversité peut avoir des conséquences sur le fonctionnement des écosystèmes marins et les services qu’ils procurent à la société. Objectif Plancton est un programme de recherche scientifique alimentée par une initiative citoyenne. La participation des usagers de la mer qui mettent leurs embarcations au service de la science est un volet essentiel et original du programme. Ce projet collectif contribue à améliorer la connaissance des écosystèmes côtiers et à créer de nouveaux liens entre la science et la société.

À 16h30, dimanche 9 octobre, à l’espace conférence du Village des Sciences (Ateliers des Capucins, Brest) – Présentée par Laura SCHWEIBOLD (Laboratoire LEMAR, IUEM-UBO)

Les terrains d’entrainement militaires : un hotspot de biodiversité ?

Les terrains d’entrainement militaires sont des espaces fermés et secrets. Les scientifiques y ont un accès restreint limitant la mise en place d’études spécifiques. Comment mettre en place une coopération scientifique sur ces milieux ? Quelles méthodes utiliser pour étudier la faune et la flore présentes sur ces sites particuliers ? Les terrains militaires sont-ils des sites préservés ou au contraire dégradés ? Je vais répondre à toutes ces questions tout au long de ma présentation.

À 17h, dimanche 9 octobre, à l’espace conférence du Village des Sciences (Ateliers des Capucins, Brest) – Présentée par Pascaline CAUDAL (UBO, Laboratoire Géoarchitecture)

 

LES AUTRES EVENEMENTS BRESTOIS DE CETTE EDITION

○ Origine de l’intelligence, les céphalopodes en sont-ils la clé ?

Conférence en accès libre – Grand public

Christelle Jozet-Alves membre du Laboratoire EthoS, UMR 6552 Éthologie animale et humaine de l’Université de Caen (Normandie) sera maître de conférence.

Pour mieux comprendre pourquoi et comment certaines espèces animales possèdent des capacités cognitives complexes, il est extrêmement utile de s’intéresser à des espèces très éloignées de ce que nous sommes. Avec un cerveau si différent du nôtre et leur vie essentiellement solitaire, les céphalopodes font pourtant preuve de capacités cognitives remarquables pour des mollusques. Ils sont notamment capables de se rendre invisibles dans leur environnement, de tromper leurs congénères, de résoudre rapidement des labyrinthes. Plus récemment, nous avons montré qu’ils peuvent se souvenir de leurs expériences passées et d’imaginer leur futur, en d’autres termes : à voyager mentalement dans le temps. Leur repas préféré est prévu au dîner ? alors ils vont manger léger la journée afin de pouvoir en profiter pleinement plus tard. Les céphalopodes ne sont finalement pas si différents de nous. Certains pensent que c’est la vie en société qui est à l’origine de l’intelligence. Pas si sûr… Chez les céphalopodes, seuls les individus capables de grandir le plus vite possible dans un monde rempli de dangers, pourront se reproduire et mourir. Etudier le comportement des céphalopodes et le monde dans lequel ils vivent pourrait apporter un nouvel éclairage sur l’Evolution de l’intelligence..

Mardi 11 octobre à 20h30 à l’Auditorium d’Océanopolis.

○ Big Bang : L’appel des origines

Projection en accès libre – Grand public

Que nous révèle la science sur nos origines ? Comment les chercheurs peuvent-ils aujourd’hui répondre à ces interrogations ancestrales : qui sommes-nous, et d’où venons-nous ? À travers l’astronomie, ce documentaire nous emmène à la découverte de nos racines les plus lointaines, et nous rappelle le lien intime qui existe entre le passé de l’univers et notre propre existence. La projection sera suivie d’une table-ronde en présence du réalisateur Dominique Regueme avec la participation de Jean-Alix Barrat, géochimiste au LEMAR (Laboratoire des Sciences de l’Environnement Marin), Pascal Le Dû, astronome amateur et Sylvie Vauclair, astrophysicienne, professeur émérite de l’Université de Toulouse.

Jeudi 13 octobre à 18h00 à l’Auditorium d’Océanopolis.

○ Conférence labos 1point5

Projection en accès libre – Grand public

Labos 1point5 est un collectif de membres du monde académique, de toutes disciplines et sur tout le territoire, partageant un objectif commun : mieux comprendre et réduire l’impact des activités de recherche scientifique sur l’environnement, en particulier sur le climat. Olivier Ragueneau viendra présenter le labos 1point5, un collectif de chercheurs et représentants du monde académique, de toutes disciplines et sur tout le territoire. Leur objectif est de mieux comprendre et de réduire l’impact des activités de recherche scientifiques sur l’environnement et en particulier sur le climat. Olivier Ragueneau est directeur de recherche au LEMAR et a coordonné l’écriture d’un article sur la responsabilité de l’enseignement supérieur et de la recherche sur les émissions de GES. Il présentera ce travail et les expérimentations en cours dans les laboratoires de l’UBO pour réduire leur impact carbone.7

Mercredi 19 octobre à 19h30 au BEAJ Kafe, Brest.

 

LES ExpositionS

iNFINITES PLURIELLES 

Exposition de 21 portraits de femmes de sciences (UBO) – Création 2021

Proposée par : UBO Bibliothèques universitaires                                                                            

En 2013, Marie-Hélène Le Ny était choisie par le MESRI pour réaliser 140 portraits de femmes de science. Donnant la parole à des femmes reconnues scientifiquement, l’exposition a l’ambition de susciter des vocations et de nourrir le débat autour de l’égalité. Le projet 2021 des BU de l’UBO a été d’accueillir l’artiste en résidence en 2020 pour la création de 20 portraits supplémentaires d’universitaires de l’UBO. C’est cette exposition « locale » que nous souhaitons faire vivre aujourd’hui.

Village des Sciences (Ateliers des Capucins, Brest)

○ sciences en bulles, NOUVELLE EDICTION, NOUVEAUX DOCTORANTS !

Exposition des 10 planches illustrant 10 travaux de jeunes chercheurs. 4ème année consécutive.

Exposition proposée par les éditeurs de Sciences pour tous du SNE, avec le soutien des ministères de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et de la Culture, et avec la participation de la Conférence des présidents d’Université et le réseau Art + Université + Culture.

Village des Sciences (Ateliers des Capucins, Brest)

 

 

ACCUEIL DE L’ARTISTE ALIZée Gerard : designer, graphiste ET brestoise

Afin de stimuler l’intérêt des arts et des sciences auprès des plus jeunes, une oeuvre évolutive sera installée durant les quatre jours de l’évènement, au coeur du Village des Sciences de Brest.

Cette année, nous mettons à l’honneur la brestoise Alizée Gérard, une artiste polyvalente aux multiples talents. Fortement sensibilisée au respect de l’environnement, son activité se développe essentiellement autour du développement durable, l’éco-conception et du biomimétisme (littéralement : imitation du vivant, démarche d’innovation durable qui consiste à transférer et à adapter l’espèce humaine aux solutions déjà élaborées par la nature).

Pour la 31ème édition de la Fête de la Science, Alizée Gérard prépare une oeuvre triptyque de deux mètres de hauteur : une sculpture évolutive composée de trois panneaux centraux. L’oeuvre sera une représentation en relief de l’impact du changement climatique sur la biodiversité marine. Les trois panneaux permettront d’appréhender le dérèglement climatique dans son ensemble : causes, conséquences et solutions. L’artiste nous offrira ainsi une vision réaliste mais surtout engagée et tournée vers l’avenir de ces bouleversements qui touchent les écosystèmes marins. Le bois composera sa création afin de sublimer une oeuvre respectueuse de l’environnement tout en répondant à l’engagement « Sans Plastique » du Village des Sciences. Tout au long de l’évènement, Alizée Gérard façonnera sa sculpture sous les yeux des visiteurs qui pourront observer et peut-être même participer à cette construction artistique.

 

 

TROIS AUTRES VILLAGES DES SCIENCES DU FINISTERE A DECOUVRIR

○ VILLAGE DES SCIENCES ITINERANT DE LA PRESQU’ILE DE CROZON-AULNE MARITIME

Partenaires : Espace des Sciences des Rias et Cap des Étoiles
Plus d’infos : www.espacesciencesdesrias.fr

Dates :
– 24 et 25 septembre (14h-19h) : Pont-de-Buis-lès-Quimerch – salle François Mitterrand
– 1er et 2 octobre (14h-19h) : Crozon – Maison du Temps libre
– 8 et 9 octobre (14h-19h) : Camaret-sur-Mer – salle Saint Ives
– 15 et 16 octobre (14h-19h) : Lanvéoc – Espace nautique
– 22 expositions sur le climat, les technologies, l’histoire des sciences, le complotisme… 30 films. Présentation des projets scientifiques des jeunes de la Presqu’île.

○ VILLAGE DES SCIENCES DE ROSCOFF

Dates :

– Grand public : dimanche 9 octobre

– Journées scolaires : lundi 10 et mardi 11 octobre

– Lieu : Place Lacaze-Duthiers, Roscoff. Partenaires : Station Biologique de Roscoff

Au programme des stands, des thématiques variées pour découvrir le plancton, son identification par des techniques utilisant l’ADN, les études menées sur les huîtres et les virus qui les affectent, le monde fascinant des microbes marins, ou encore les récentes découvertes sur les animaux qui jouent les « pollinisateurs » d’algues.

○ VILLAGE DES SCIENCES DE CONCARNEAU

Dates :
– Grand public : du 15 au 16 octobre

– Journée scolaire : vendredi 14 octobre
– Lieux : Station marine, pôle nautique et auberge de jeunesse

Les 14, 15 et 16 octobre prochains, Concarneau accueillera son troisième village des Sciences dans le cadre de la Fête de la Science, un week-end d’animations ludiques pour le grand public organisé par les scientifiques et acteurs de la région, autour du changement climatique.

Le vendredi 14 sera dédié aux scolaires.

Un parcours d’animations pour le grand public est proposé le samedi 15 et dimanche 16 à la Station marine, au Pôle nautique et à l’Auberge de jeunesse.

 

 

La fÊte de la science dans tout le finistÈre

Océanopolis, accompagné de ses partenaires scientifiques, de l’Éducation Nationale, des entreprises finistériennes, des associations et des collectivités locales, coordonnera cette nouvelle édition 2022 en proposant au grand public des dispositifs individuels et collectifs aussi captivants qu’inventifs. Chaque année, ce sont des rencontres inoubliables permettant aux chercheurs de différentes disciplines de partager leurs connaissances, de répondre aux interrogations des citoyens.

À AUDIERNE

Fête de la Science et de la Mer

Du samedi 8 au samedi 15 octobre – à Audierne – programme sur fetedelascience.fr

Cette seconde édition de la Fête de la Science et de la Mer conjugue 3 séances de débats et plusieurs sorties de terrain. Les débats proposent des regards divers sur les changements climatiques et écologiques, tandis que les sorties invitent à la découverte des organismes de l’estran, des dunes du littoral et leur écologie avec des acteurs de la mission Natura 2000 de la Comcom du Cap Sizun, du programme « Plages vivantes » sur Audierne, du Cerema, du Shom, et de Bretagne vivante. L’édition 2022 prolonge ainsi l’approche de l’an passé sur « la connaissance du monde marin et sa coexistence avec lui » en approfondissant la discussion sur les évolutions que les sociétés doivent envisager face aux changements en cours, tout en considérant que « protéger l’océan, c’est protéger les Hommes » comme l’évoque l’exposition qui accompagnera cette « fête de la science ».

À CROZON

Observation astronomique
Mardi 25 oct. 22h : Crozon – parking de la plage de Kersiguénou

Les super-pouvoirs des terres rares

Conférence en accès libre – le 12/10/2022 à 20h00 au Centre culturel l’Améthyste, 1 place Étienne Schlumberger, 29160 Crozon

Les terres rares, qui sont-elles exactement ? Elles sont là, dans nos téléphones, nos LED, nos futures voitures ! Lutétium, Néodyme, Cérium, … Découvrez l’origine géologique des mystérieux minéraux qui les renferment ainsi que leur présence en Bretagne ! Depuis leur utilité pour reconstruire l’histoire des continents à travers les temps géologiques jusqu’à leur rôle essentiel pour une société du futur décarbonée, les terres rares sont au coeur de défis bien variés.

Expositions pendant toute l’année scolaire – Ecole de Crozon-Morgat

Expositions sur l’astronomie au Collège Alain

« La science au service du patrimoine »
Une exposition du CNRS, proposée par l’Espace des Sciences des Rias.

REGION DE QUIMPERLÉ

Derrière le blob, la rétrospective

Visite guidée du parcours sur inscription auprès de Mme Sophie APARICI (aparicisophie@gmail.com – 06 37 74 87 81) Créneau unique : Le 09 octobre 2022, 10h30 – au port du Pouldu (29360)

Sélectionnés par le CNRS, des volontaires apportent leurs témoignages sur l’expérience de sciences participatives à grande échelle, réalisée au printemps 2022.En pleine nature, un circuit est aménagé avec différents supports photographiques et équipements pédagogiques pour partir à la découverte du blob. Au cours d’une chasse ludique aux échantillons de diverses souches, toutes les étapes du programme de recherche sont décrites et renseignent le public sur cette espèce unicellulaire.

Ni animal, ni végétal, ni champignon, Physarum polycephalum est une espèce unicellulaire aux capacités étonnantes ! Il est capable de transmettre des informations à ses semblables, régénérer, doubler de taille… Ce rendez-vous propose de comprendre les comportements de ce curieux organisme et de sensibiliser à la démarche scientifique. D’abord novices, les participants devenus experts partagent leurs hypothèses et proposent des haltes pour reproduire quelques manipulations. Des échanges sont proposés sur l’impact du réchauffement climatique et les observations faites dans les laboratoires à domicile. En effet, l’étude « Derrière le blob, la recherche » mesure les capacités d’adaptation des myxomycètes soumis à la répétition de vagues de chaleur.

À leur tour, les visiteurs pourront se lancer dans un élevage de blobs en tentant de réhydrater les sclérotes trouvés sur le parcours pédagogique.

À LAMPAUL PLOUARZEL

Visites du Centre technique conchylicole de Porscave, à la découverte des projets scientifiques qui y sont menés

2 créneaux de visites sont proposés pour ces visites : Le vendredi 8 octobre 2022 : 10h00 et 14h00 – sur inscription (02 98 88 13 33)

Découvrez les recherches actuellement menées au centre technique conchylicole de Porscave autour des coquillages et notamment de l’huître plate. Différents travaux innovants y sont menés en milieu contrôlé pour chercher à améliorer la résistance des huîtres plates, à développer des probiotiques innovants en aquaculture ou encore à étudier les effets du réchauffement climatique et de l’acidification des océans sur les coquillages.

À LANDEVENNEC

« Milieux marins (sur) exploités »
Une exposition du CNRS, proposée par l’Espace des Sciences des Rias.

À LANDIVISIAU

Donvor – Teatr Piba – Théâtre sonore

Jeudi 13 octobre 2022 – 14h00 à la salle Le Vallon à Landivisiau

À la croisée des mondes scientifique et artistique, Donvor lève le voile sur l’univers fascinant de la recherche en environnements profonds. C’est une aventure inédite née de la rencontre entre les scientifiques d’Ifremer et les artistes du Teatr Piba. Née du désir, aussi, de sensibiliser le public aux menaces qui pèsent sur les écosystèmes profonds. Au cours de ce carnet de voyage fantastique et poétique, le spectateur est placé dans une situation « d’immersion ». Muni d’un casque audio et grâce au son 3D/binaural, il vit une expérience en temps réel qui lui permet d’établir un rapport très intime avec le récit. Car de ce récit et de cette réalité océanographique, David Wahl, son auteur, parvient à donner l’aspect d’un conte, mieux, d’une véritable épopée.

Des ateliers satellites seront proposés aux élèves qui assisteront au spectacle.

À ROSNOEN

Journées Sciences : planétarium – expositions – films – ateliers – stands
Le mardi 27 sept : Salle culturelle – école – tout public 17h-19h
Le mercredi 28 sept. : Salle culturelle – centre de loisirs – tout public 17h-19h

À SAINT-PABU

Le « Jour de la Nuit »

Le samedi 15 octobre de 20h30 à 00h00 à Saint-Pabu, à la Maison des abers.

Dans le cadre du “ Jour de La Nuit  » se déroulera une conférence avec observation du ciel.

Une ambassadrice qui renouvelle son soutien À l’ÉvÉnement

Ika Paul-Pont sera pour la 3ème année ambassadrice de cette Fête de la Science édition finistérienne. Chercheure en écotoxicologie marine (nanoplastiques, microplastiques, etc.) et chargée de recherche au LEMAR UMR 6539 CNRS/UBO/IRD/Ifremer, elle est également très sensible à la diffusion des connaissances, aux actions de médiation scientifique et collabore régulièrement avec Océanopolis pour transmettre sa passion des sciences.

Ika Paul-Pont - © Le Télégramme

La Fête de la science

Événement national de culture scientifique et technique, porté par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), la Fête de la science répond aux attentes des citoyens et des scientifiques en favorisant les échanges sur la science et le partage de savoirs.

picto-en-savoir-plus En savoir +
La Fête de la science
vague-decoration