Fermeture annuelle d’Océanopolis

Comme chaque année, Océanopolis ferme ses portes pour plusieurs semaines afin de mener des travaux d’entretien et de réaménagement. Que se passe-t-il au sein du parc pendant cette période ?

Mise en place de l'échafaudage pour changer la verrière du pavillon Bretagne - © Océanopolis Mise en place de l'échafaudage pour changer la verrière du pavillon Bretagne - © Océanopolis

 

Du 06 janvier au 08 février 2020, Océanopolis ferme ses portes. Comme chaque année, les équipes du parc vont s’atteler avec de nombreux prestataires à donner un coup de frais aux installations. Des travaux qui vous permettront d’apprécier au mieux votre prochaine visite et d’améliorer les performances énergétiques d’Océanopolis toujours dans une démarche éco-responsable.

Pendant un mois, peinture, sécurité, nettoyage… le parc sera passé au peigne fin pour apporter toutes les améliorations nécessaires. Au total, ce sont 47 entreprises qui sont mobilisées, accompagnées par les équipes d’Océanopolis, jusqu’au jour de la réouverture.

 

DES TRAVAUX POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Les travaux de transition énergétique se poursuivent à Océanopolis. Après le remplacement des systèmes d’éclairage des aquariums par des lampes LED, le remplacement des toitures avec renforcement de l’isolation thermique et la mise en place de panneaux photovoltaïques, les travaux se concentrent aujourd’hui autour de la verrière du pavillon Bretagne.

Le pavillon Bretagne est le plus ancien pavillon d’Océanopolis, celui qui a accueilli les tous premiers visiteurs en 1990. Sa grande verrière sera entièrement remplacée dans les semaines à venir. L’objectif est l’amélioration thermique du bâtiment.

Une sur-toiture temporaire en bacs acier a été montée sur la totalité de la verrière afin de garantir l’étanchéité du bâtiment. Cette installation a nécessité une grue mobile 100 tonnes et camion avec bras de grue pour le levage et l’assemblage des blocs de toiture.

Au total, ce sont 120 éléments de vitrages qui seront remplacés sur une surface totale de 240 m2.

 

Recréer les écosystèmes marins le plus fidèlement possible

Afin de proposer la plus fidèle reconstitution des écosystèmes marins, les équipes d’Océanopolis travaillent chaque aquarium avec soin. De la sélection des espèces présentées au décor du bassin, l’attention de Dominique Barthélémy, Conservateur en charge du milieu vivant, se porte sur chaque détail.

Pendant la fermeture annuelle, cette exigence se focalise sur l’éclairage. Océanopolis se dote aujourd’hui de nouveaux systèmes LED qui permettent la programmation de différents scénarios tels que des variations d’ensoleillement, le passage de zones nuageuses ou encore les phases de la lune.

 

Le bassin des loutres de mer à sec

Le bassin de loutres de mer a été entièrement vidé ces derniers jours. Les loutres ont été mises en sécurité dans le confort des zones de réserves où les soigneurs de l’équipe « Mammifères marins et oiseaux de mer » poursuivent le nourrissage et le training vétérinaire quotidiennement.

Le vidage de cette zone permet un nettoyage en profondeur mais aussi un polissage des vitres visant à supprimer les rayures.

 

Des soins pour les mammifères marins

Qu’ils soient de chair et d’os ou de résine et de peinture, Océanopolis prend soin de tous les mammifères marins durant la fermeture annuelle. Les maquettes de la grande baleine franche, du dugong, d’un requin et de sept dauphins seront restaurés par Guillaume Le Quément, artiste plasticien.

 

Le bassin des loutres - © Océanopolis Le bassin des loutres - © Océanopolis
La boutique - © Océanopolis La boutique - © Océanopolis
Le forum - © Océanopolis Le forum - © Océanopolis
Travaux de la verrière - © Océanopolis Travaux de la verrière - © Océanopolis
Précédent Suivant
--> --> -->

INFORMATIONS CORONAVIRUS – COVID-19

Océanopolis rouvre ses portes le samedi 20 juin 2020

Pour en savoir plus, cliquez ici >> 🔍