Un.e chercheur.e, une expérience

Quel est l’impact de la pollution plastique sur les organismes marins ?

Ce dimanche 20 mars, Océanopolis vous propose une animation autour des micro-plastiques en présence d’Ika Paul Pont Chargée de recherche au CNRS (LEMAR) en écotoxicologie/physiologie des bivalves marins et ambassadrice départementale de la Fête de la Science.

Date
Dimanche 20 mars
Horaires
14h, 14h30, 15h et 15h30
Lieu
Minilab
au Pavillon Bretagne
Type d'accès
Inclue dans le billet d'entrée
à Océanopolis

dÉcouvrez l’impact des micro-plastiques sur les organismes marins

La pollution par les micro-plastiques (plastiques de moins de 5 millimètres de diamètre) dans l’océan a récemment été estimée à 24 000 milliards de micro-particules, soit entre 80 000 et 580 000 tonnes de plastique.

Les micro-plastiques proviennent de morceaux de plastiques déversés dans les océans (sacs, bouteilles, mégots, emballages) qui sont fragmentés sous l’effet mécanique des courants et vagues et l’action chimique des UV. Ils sont également directement issus de rejets industriels du secteur cosmétique (exfoliants, dentifrices) et vestimentaire (fibres synthétiques).

L’impact des micro-plastiques sur la vie marine est préoccupant. Dans le cadre de l’animation « Un.e chercheur.e, une expérience » nous vous proposons de découvrir aux côtés d’Ika Paul Pont (chargé de recherche au CNRS), les conséquences de l’ingestion de micro-plastiques par une huître du Pacifique via des expériences menées en direct.

En effet, en raison de sa répartition mondiale, de son rôle important dans les habitats côtiers et estuariens et de son importance économique en aquaculture, l’huître du Pacifique est actuellement au centre des préoccupations !

Huitre et microplastiques © C. Lambert/CNRS

 

Partenaire :

Cette animation est réalisée dans le cadre du projet Interreg Européen Preventing Plastic Pollution.