Origines de l’intelligence, les céphalopodes en sont-ils la clé ?

Les céphalopodes ne sont finalement pas si différents de nous. Certains pensent que c’est la vie en société qui est à l’origine de l’intelligence. Pas si sûr…

Date
Mardi 11 octobre
Horaire
20h30
Lieu
Auditorium
Type d'accès
Sans réservation, dans la limite des places disponibles

ORIGINES DE L’INTELLIGENCE, LES CEPHALOPODES EN SONT-ILS LA CLE ?

Christelle Jozet-Alves membre du Laboratoire EthoS, UMR 6552 Éthologie animale et humaine de l’Université de Caen (Normandie) sera maître de conférence.

Les travaux d’EthoS sont centrés sur l’étude du comportement, et particulièrement du comportement social, dans une perspective intégrative et comparative.

Aujourd’hui, EthoS est l’une des plus grandes unités de recherche entièrement dédiées à l’éthologie, avec une expertise très variée permettant des études allant du neurone à la population et des approches en conditions contrôlées (animaleries) et sur le terrain. EthoS est notamment reconnue pour son importante contribution aux débats scientifiques et sociétaux actuels qu’ils soient sur l’épigenèse des comportements, l’origine du langage, la plasticité du cerveau ou l’évaluation du bien-être.

Les capacités cognitives remarquables des céphalopodes

Pour mieux comprendre pourquoi et comment certaines espèces animales possèdent des capacités cognitives complexes, il est extrêmement utile de s’intéresser à des espèces très éloignées de ce que nous sommes. Avec un cerveau si différent du nôtre et leur vie essentiellement solitaire, les céphalopodes font pourtant preuve de capacités cognitives remarquables pour des mollusques. Ils sont notamment capables de se rendre invisibles dans leur environnement, de tromper leurs congénères, de résoudre rapidement des labyrinthes.

Plus récemment, nous avons montré qu’ils peuvent se souvenir de leurs expériences passées et d’imaginer leur futur, en d’autres termes : à voyager mentalement dans le temps. Leur repas préféré est prévu au dîner ? Alors ils vont manger léger la journée afin de pouvoir en profiter pleinement plus tard.

Les céphalopodes ne sont finalement pas si différents de nous. Certains pensent que c’est la vie en société qui est à l’origine de l’intelligence. Pas si sûr… Chez les céphalopodes, seuls les individus capables de grandir le plus vite possible dans un monde rempli de dangers, pourront se reproduire et mourir.

Etudier le comportement des céphalopodes et le monde dans lequel ils vivent pourrait apporter un nouvel éclairage sur l’Evolution de l’intelligence.

 

— Conférences

A VOIR OU A REVOIR…

Revivez les conférences d’Océanopolis sur notre chaîne YouTube !

picto-oeil Découvrir
A VOIR OU A REVOIR…
vague-decoration