Observation des mammifères marins en rade de Brest

Cet été 2022, l’ACMOM (Association pour la conservation des mammifères et oiseaux marins de Bretagne) lance un programme de sciences participatives afin d’améliorer la connaissance sur la fréquentation des mammifères marins en rade de Brest.

La rade de brest : un espace de ressources

Depuis plusieurs années, les signalements de phoques en rade de Brest se multiplient. Les sites concernés sont : la Cormorandière, l’île Ronde, la pointe de l’Armorique, les ducs d’Albe, Le Loc’h, le sillon des Anglais, la zone de conchyliculture ou encore le Bindy. Les individus signalés sont souvent au repos dans l’eau ou sur la terre ferme, et parfois en train de s’alimenter.

Les sites des étocs de Penmarc’h, de la chaussée de Sein et des Glénan font aujourd’hui l’objet de suivis mensuels à l’image de ce qui se fait dans l’archipel de Molène et celui des Sept Iles. L’ensemble de ces suivis ont été initiés par Océanopolis, pour certains au milieu des années 1990.

La rade de Brest est devenue un des sites utilisés par le phoque gris pour le repos et l’alimentation. Il s’agit d’une zone plutôt abritée des conditions météorologiques difficiles. Elle dispose en outre de ressources halieutiques intéressantes en termes de proies pour les phoques gris : mulets, raies, dorades, rougets, tacauds, vieilles… Malgré une augmentation de l’activité nautique en été, la rade de Brest présente de nombreux sites peu fréquentés, idéaux donc pour la tranquillité de l’espèce.

Un programme participatif de recensement

Ayant constaté cette fréquentation, l’ACMOM (Association pour la conservation des mammifères et oiseaux marins de Bretagne) a lancé en 2021, un programme de recensement des phoques gris en rade de Brest sur le long terme afin d’étudier la présence de cette espèce et les variations spatio-temporelles de sa répartition.

À cela vient s’ajouter à partir de cet été 2022, un programme de sciences participatives sur du long terme permettant de collecter les informations du grand public, qu’elles soient réalisées depuis la côte ou en mer.

Phoque gris (Halichoerus grypus) © Océanopolis

Ainsi, que vous soyez plaisanciers, professionnels de la mer ou encore promeneurs, vous pouvez dès à présent nous faire part de vos observations via notre formulaire en ligne et de ce fait, contribuer à mieux connaître des espèces emblématiques de la biodiversité marine.

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour accéder au formulaire :

⚠️ Compte tenu du mauvais temps,
Océanopolis connaît une très forte affluence.
Le parc est complet. Réservez en ligne votre future visite dès maintenant.
Merci de votre compréhension.