Mission Océan Indien 2022 : Collecte de coraux à Aldabra

Du 13 au 29 octobre, une équipe du Conservatoire Mondial du Corail (WCC) a participé à la première étape de la Mission Océan Indien 2022 des Explorations de Monaco à bord du navire S.A. Agulhas II. Océanopolis, Centre National de Culture Scientifique, engagé pour l’étude, la préservation et la sauvegarde des coraux, a participé à cette expédition.

Plongée dans les eaux de l'atoll

Le corail : un trésor à préserver

Les récifs coraliens sont de véritables oasis de vie. Ils couvrent à peine 0,2% des océans et pourtant, ils abritent 30% de la biodiversité marine ! Près de 500 millions de personnes dans le monde bénéficient de leur écosystème au travers de la pêche. En outre, les récifs coraliens protègent les côtes plus efficacement que n’importe quelle construction humaine, de la houle et des tsunamis. Ils présentent également un avantage incontestable pour le milieu touristique et recèle de promesses pour la santé humaine.

Hélas, les conclusions des experts du GIEC dans leur rapport spécial Océan & Cryosphère de 2019 sont alarmantes : le rythme du réchauffement de l’océan a plus que doublé depuis 1993 ! Il ne s’agit malheureusement que du début puisque les vagues de chaleur qui accompagnent le réchauffement climatique vont continuer de se multiplier.

Or, le corail est un animal extrêmement sensible aux variations de température. Par conséquent, après 1°C de réchauffement, nous observons aujourd’hui des épisodes de blanchissement massif.

Les récifs coraliens ne présentent déjà plus le même visage et à l’avenir ils seront moins divers puisque seuls les espèces les plus résistantes survivront. Intimement liés à la biodiversité marine, qu’elle soit tropicale, côtière, ou insulaire, la disparation des récifs coraliens a un impact certain sur la faune et la flore marine.

Le conservatoire mondial du corail

Face à ce constat et mesurant l’urgence de la situation des récifs coraliens, le Centre Scientifique de Monaco et l’Institut océanographique ont créer le Conservatoire Mondial du Corail. Le Conservatoire Mondial du Corail a pour but de sauvegarder le plus grand nombre d’espèces de coraux possible. À moyen terme, l’objectif est de conserver en aquarium la quasi-totalité des espèces de coraux constructeurs de récifs.

La reproduction du corail est aujourd’hui maitrisée par les scientifiques. Une nouvelle colonie peut-être crée à partir d’un fragment cassé grâce au bouturage. Le Centre Scientifique de Monaco et l’Institut Océanographique sont pionniers en la matière. Cette expertise, se retrouve aussi à Océanopolis, Centre National de Culture Scientifique dédié à l’Océan, qui a accueilli des coraux prélevés sur l’atoll d’Aldabra dans le cadre de la Mission Océan Indien des Explorations de Monaco.

Collecte des coraux sur l’Atoll d’Aldabra

Du 13 au 29 octobre, l’équipe du Conservatoire Mondial du Corail (WCC) a participé à la première étape de la Mission Océan Indien 2022 des Explorations de Monaco. Cette équipe était composée de deux membre d’Océanopolis, d’un membre du Musée océanographique de Monaco et d’un membre de la KAUST, l’Université de Sciences et Technologie du Roi Abdullah (Arabie Saoudite). Elle était dirigée par le Dr Didier Zoccola, Chargé de Recherche au sein de l’équipe Physiologie et Biochimie du Centre Scientifique de Monaco. Le navire océanographique sud-africain S.A. Agulhas a effectué une escale de 6 jours à l’atoll d’Aldabra pour collecter les coraux.

À cette occasion, la Seychelles Islands Foundation (SIF), l’Institut océanographique et le Centre Scientifique de Monaco ont signé un accord de collaboration de recherche en présence de S.A.S. le Prince Souverain Albert II de Monaco et des ministres Seychellois Jean-François Ferrari (Pêches) et Flavien Joubert (Agriculture, Changement Climatique et Environnement).

Cette mission a été couronnée de succès puisque 58 colonies coralliennes ont pu être collectées.

L'équipe du Conservatoire Mondial du Corail. © K.Quéméré
Coraux de l'atoll d'Aldabra. © K.Quéméré
Coraux de l'atoll d'Aldabra. © K.Quéméré
Coraux de l'atoll d'Aldabra. © K.Quéméré
Précédent Suivant

Plongées autour de l’atoll d’Aldabra

L’équipe du Conservatoire Mondiale du Corail a effectué de nombreuses plongées afin de prélever les colonies coralliennes. Deux membres de cette équipe font partie d’Océanopolis :

  • Maureen, aquariologiste et plongeuse professionnelle

Maureen s’est occupée de prélever les coraux et de les identifier à l’aide de puces RFID afin d’assurer leur traçabilité tout au long de leur existence. Maureen s’est également assurer de maintenir les coraux en vie à bord du navire océanographique en attendant leur transfert jusqu’à Océanopolis.

  • Katia, technicienne audiovisuelle, plongeuse professionnelle et vidéaste

Katia a documenté toutes les étapes de la mission en photos et en vidéos. Ses images sont d’une beauté époustouflante et témoignent de la grande diversité des espèces de coraux.

Installation aquariologique à bord du navire

Le matériel nécessaire pour la mission avait été soigneusement préparé et conditionné en avance à Océanopolis pour rejoindre des containers de matériel scientifique à destination de l’Ile de la Réunion. Les coraux collectés ont ainsi pu être maintenus en vie grâce aux installations prévues par l’équipe. Six cuves étaient à bord du navire. Elles pouvaient contenir en tout 80 colonies coralliennes. Après chaque plongée, les coraux étaient acclimatés à leur nouvel environnement provisoire afin qu’ils effectuer le voyage jusqu’au Seychelles. Un travail de recensement a également été réalisé avec une compilation des données environnementales (profondeur, température, chimie de l’eau…). Enfin, chaque colonie corallienne a été photographiée dans son ensemble et en gros plan.

Coraux installés dans les cuves. © K.Quéméré
Coraux installés dans les cuves. © K.Quéméré
Installations aquariologiques sur le navire navire S.A. Agulhas II. © K.Quéméré
Katia, technicienne audiovisuelle, plongeuse professionnelle et vidéaste. © K.Quéméré
Maureen, aquariologiste et plongeuse professionnelle. © K.Quéméré
Précédent Suivant

Conditionnement et transport des coraux

Le 29 octobre, Océanopolis se tenait prêt pour réceptionner les coraux collectés et organiser leur déplacement dans les installations de la Seychelles Fishing Authority (SFA).

La Seychelles Fishing Authority (SFA) nous a accompagné dans le conditionnement des prélèvements et l’acclimatation des coraux dans une station d’aquaculture avant leur transfert vers la France par voie aérienne, avec comme challenge de maintenir les précieuses colonies collectées en vie, sans limitation de durée.

Le 3 novembre, les coraux sont arrivés à Paris et ont été répartis dans les quatre premiers aquariums publics partenaires du Conservatoire Mondial du Corail :

Transport et conditionnement des coraux

Réception des coraux à Océanopolis

Suite à leur arrivée à Paris, le jeudi 3 novembre, les coraux ont été directement acheminés vers Océanopolis où les attendaient notre équipe d’aquariologistes.

Les différentes colonies ont ainsi été introduites dans des aquariums spécifiques en zone de réserve afin de leur permettre de s’acclimater à leur nouvel environnement dans les meilleures conditions possibles. Notre équipe s’en occupe depuis quotidiennement. La première étape consiste à stabiliser les coraux et à s’assurer de leur croissance. À terme, ils pourraient être présentés aux visiteurs.

Arrivée des coraux en zone de réserve. © Océanopolis Arrivée des coraux en zone de réserve. © K.Quéméré
Installation des coraux en zone de réserve. © Océanopolis Installation des coraux en zone de réserve. © K.Quéméré
Installation des coraux en zone de réserve. © Océanopolis Installation des coraux en zone de réserve. © K.Quéméré
Précédent Suivant

Qui sommes-nous ?

Océanopolis est un Centre National de Culture Scientifique dédié à l’Océan. Découvrez-en d’avantage sur nos missions et engagements en faveur de la biodiversité marine.

picto-en-savoir-plus En savoir plus
Qui sommes-nous ?
vague-decoration