Décès de Vénus, femelle loutre d’Europe

Nous avons le regret de vous apprendre le décès de Vénus, l’une des deux femelles loutres d’Europe (Lutra lutra), qui s’est éteinte mardi 1er mars à Océanopolis.

Vénus, loutre d'Europe à Océanopolis Vénus, loutre d'Europe ©Océanopolis

 

Vénus, femelle loutre d’europe âgée de 17 ans est décédée ce mardi

Dans le milieu naturel, l’espérance de vie des loutres d’Europe est d’environ cinq ans. En parc zoologique, où elles ne subissent pas les pressions liées à l’environnement et aux activités humaines, leur espérance de vie peut atteindre une quinzaine d’années.
Agée de dix-sept ans, Vénus était en fin de vie et très accompagnée par l’équipe « mammifères marins et oiseaux de mer » ainsi que par le vétérinaire référent de ce service pour assurer son bien-être jusqu’aux derniers jours.

Cette femelle avait rejoint Océanopolis en mars 2013 inaugurant un nouvel espace, le sentier des loutres. Elle était arrivée à Brest aux côtés de Boukan, mâle de la même espèce, décédé en avril 2018, avec qui elle formait un couple depuis plusieurs années déjà.
Elle était née en 2004 au NaturOparC d’Hunawhir, en Alsace, où ce même couple avait donné naissance à un petit.

L’espace dédié aux loutres d’Europe abrite aujourd’hui le mâle Neiko, la femelle Meck et leurs deux petits nés en novembre 2020.
Meck et Neiko sont réunis à Océanopolis depuis 2019 dans le cadre de l’EEP (European Endangered Species Programs), un programme européen pour les espèces menacées créé pour gérer et optimiser la reproduction d’espèces menacées au niveau international. Il est initié par l’European Association of Zoos and Aquaria (EAZA) dont Océanopolis est membre.

C’est également ce programme qui prendra en charge l’introduction des petits dans d’autres structures membres de ce réseau professionnel.