Tout (ou presque) sur le corail !

En pleine « Année internationale pour les récifs coralliens », la Fondation Tara Expéditions et Océanopolis dévoilent un programme éducatif sur le corail avec la YouTubeuse Léa Camilleri.

Bien que les récifs coralliens couvrent moins de 0,2% de la superficie des océans, ils hébergent près de 25% de la biodiversité marine connue, végétale ou animale. Les scientifiques estiment, qu’au total, plus d’1 million d’espèces sont associées à l’écosystème corallien. Aujourd’hui, 20% des récifs ont disparu, 35% sont en grand danger et pourraient disparaître d’ici à 2050. Leur santé est capitale pour les espèces qu’ils abritent mais aussi pour l’humanité et les services qu’ils lui rendent. Le programme éducatif « Tout (ou presque) sur le corail » lancé par Océanopolis et la Fondation Tara Expéditions a pour but de sensibiliser la jeune génération aux enjeux que représentent l’écosystème corallien. 

Une diffusion via YouTube pour toucher les plus jeunes
Afin de susciter l’intérêt des jeunes à cet écosystème sensible et remarquable, ce projet pédagogique pluridisciplinaire s’appuie sur les codes de communication plébiscités par les 15-18 ans. C’est donc à travers la réalisation de six vidéos diffusées sur YouTube que les enseignants trouveront une accroche originale auprès de leurs élèves. Conçues par Océanopolis et la Fondation Tara Expéditions, c’est à Léa Camilleri, YouTubeuse aux 534 414 abonnés, qu’a été confiée la production de ces vidéos. Un rendez-vous hebdomadaire est donné aux internautes. 

Un outil éducatif exigeant
Courtes, percutantes et pleines d’humour, les six vidéos permettent d’aborder la biologie et l’écologie corallienne, les menaces et leurs conséquences sur l’écosystème récifal, les actions favorables à la protection des récifs coralliens mais aussi les différentes professions au contact des coraux. Les enseignants trouveront à travers ces vidéos une accroche originale pour développer les notions requises dans les programmes pédagogiques.Ils pourront également s’aider de deux livrets éducatifs réalisés en collaboration avec le rectorat de Rennes, l’un produit par la Fondation Tara Expéditions et le second par Océanopolis. 

La plaquette de présentation 

Le dossier pédagogique 

Un projet innovant soutenu par la Région Bretagne et l’Académie de Rennes
Porté par la Région Bretagne et soutenu par l’Académie de Rennes, ce projet s’inscrit dans un objectif de diffusion nationale. Cette démarche s’adresse plus particulièrement aux élèves et aux enseignants du cycle 4 et des lycées. Cette initiative est l’occasion de valoriser les actions de conservation et de médiation scientifique réalisées à Océanopolis et d’accompagner l’expédition Tara Pacific à l’approche de son dénouement. 

La Fondation Tara Expéditions, première fondation reconnue d’utilité publique dédiée à l’océan
Le 28 mai 2016, la goélette scientifique Tara est partie pour une expédition de 2 ans et demi. Elle a sillonné l’océan Pacifique sur près de 100 000 kilomètres avec, à son bord, une équipe scientifique interdisciplinaire, coordonnée par le CNRS, le Centre Scientifique de Monaco (CSM) et le CEA. L’objectif de cette expédition était d’ausculter la biodiversité des récifs coralliens et son évolution face au changement climatique et aux pressions anthropiques, en récoltant des échantillons de corail, ainsi que de nombreuses données physico-chimiques dans tout l’océan Pacifique. Le but est de mieux comprendre les mécanismes profonds d’adaptation des coraux aux différents changements environnementaux qu’ils subissent : destructions, pollutions, pression touristique et changements climatiques. 

Océanopolis, lieu de partage et d’échange de savoirs sur l’océan depuis bientôt 30 ans
Situé à Brest, Océanopolis, Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle (CCSTI) a pour vocation d’informer et de partager les connaissances des sciences marines afin que chacun puisse comprendre le fonctionnement de l’océan.  Fort d’une expertise de médiation culturelle de bientôt 30 ans, Océanopolis s’adresse toute l’année à différents publics en ateliers pédagogiques, lors d’évènements de culture scientifique ou en visite sur le parc.Au cœur du pavillon tropical, les spécialistes en aquariologie ont bâti une barrière de corail à la biodiversité impressionnante : une quarantaine d’espèces de coraux vivants, durs ou mous, recouvrant la totalité du décor d’un aquarium de 13 m de long. Ce bassin de 60 000 litres d’eau de mer invite à une véritable immersion (ou plongée) à la découverte de cette biodiversité exceptionnelle mais fortement menacée. 

Tous les évènements