LA LOUTRE DE MER

La loutre de mer, Enhydra lutris, est une espèce totalement protégée. Elle vit toujours dans l’eau, plonge régulièrement, et dépense beaucoup d’énergie. Pour compenser, elle mange énormément : jusqu’à 25% de son poids par jour !

Loutre de mer - Enhydra Lutris
Loutre de mer - Enhydra lutris © Océanopolis
Précédent Suivant
EMBRANCHEMENT
Chordés
RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE
De la Californie à l’Alaska aux USA, Canada, et jusqu’au Japon
TAILLE ET POIDS
Entre 1 et 1,5 m pour un poids de 23 à 45 kg
ALIMENTATION
Bivalves, crabes, étoiles de mer, oursins et poissons
LONGÉVITÉ
15 à 20 ans
GESTATION
De 4 à 6 mois

La loutre de mer : LE plus petit mammifère marin du monde

La loutre de mer vit aussi bien en groupe qu’en solitaire. Ce mammifère marin vient rarement à terre sauf en cas de forte tempête ou de présence de prédateurs comme les orques. Elle vit le long des côtes au milieu des forêts de kelp (algues brunes géantes) et limite la prolifération des oursins qui dévorent les jeunes pousses de kelp.

Tout en flottant sur le dos, la loutre de mer a une technique bien à elle pour ouvrir ses grosses proies : elle pose une pierre sur son ventre et frappe le coquillage ou inversement. Elle possède une puissante mâchoire qui lui permet de broyer les carapaces et coquilles.

Dès le 18ème siècle, la loutre de mer est chassée intensivement pour sa fourrure. Les populations diminuent dramatiquement. Au 20ème siècle, on estime qu’il ne reste plus que quelques centaines d’individus.
La loutre de mer est classée en danger d’extinction sur la liste des espèces menacées (par l’UICN : Union internationale pour la conservation de la nature).

 

PROTECTION DE LA LOUTRE DE MER

Elle est aujourd’hui totalement protégée aux États-Unis depuis 1972 et depuis 1978 au Canada. La loutre de mer est protégée par l’Annexe II /B* de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction). Le commerce international des espèces inscrites à l’Annexe II peut être autorisé et doit dans ce cas être couvert par un permis d’exportation ou un certificat de réexportation.

* Les Annexes I, II et III de la CITES sont des listes où figurent les espèces bénéficiant de différents degrés ou types de protection face à la surexploitation.

Pour avoir plus d’informations sur la CITES : https://www.cites.org/

Des programmes de réintroduction d’individus dans certaines zones ont permis de reconstituer les populations. Cependant, beaucoup de menaces persistent : pollutions littorales, maladies liées aux animaux domestiques, collisions avec des bateaux trop rapides, captures accidentelles par des engins de pêche… C’est pour toutes ces raisons que les loutres de mer d’Océanopolis ne sont pas réhabilitables dans le milieu naturel.

 

Où la trouver à Océanopolis ?

Retrouvez les loutres de mer au Sentier des loutres. À Océanopolis, les loutres de mer proviennent du centre de soins « SeaLife Center » de Seward, en Alaska.

--> --> -->