Preventing Plastic Pollution

Preventing Plastic Pollution

Travaillant en partenariat avec 18 organisations de France et d’Angleterre, le projet Preventing Plastic Pollution cherche à comprendre et à réduire les impacts de la pollution plastique dans l’environnement marin. En examinant le bassin versant de la source à la mer, le projet identifiera et ciblera les sources et accumulations de plastique, ancrera le changement de comportement dans les communautés locales et les entreprises, et mettra en œuvre des solutions et des alternatives efficaces.

Preventing Plastic Pollution (PPP) est un projet du programme INTERREG VA France (Manche) Angleterre financé par l’UE à hauteur de 14 millions d’euros et cofinancé par le Fonds européen de développement régional. Il sera mis en œuvre sur sept sites pilotes : la rade de Brest, la baie de Douarnenez, la baie des Veys, le port de Poole et les estuaires de Medway, Tamar et Great Ouse.

Les informations recueillies grâce aux recherches menées dans ces zones permettront aux partenariats transmanches de s’attaquer à une partie des quatre millions de tonnes de déchets plastiques qui entrent chaque année dans la mer par les fleuves et rivières.

 

Objectifs et résultats du projet

Objectifs du projet :

PPP permettra d’améliorer la qualité des eaux de transition dans la zone France (Manche) Angleterre (SO 3.2) en :

– Développant un outil de cartographie évolutif et transférable pour fournir des preuves quantifiables des sources et des quantités de pollution plastique dans les bassins versants.

– Développant un portefeuille efficace d’interventions innovantes pour réduire les déchets plastiques dans les bassins versants ou à leur entrée.

– En transformant le comportement d’acteurs cibles (du monde économique, touristique, alimentaire, sportif, agricole, aquacole) et en démontrant les meilleures pratiques.

Les résultats escomptés du projet PPP apporteront une amélioration de la qualité des eaux grâce à :

a) Une amélioration de 10 % du bon état écologique (descripteur 10 de la DCE) dans les eaux de transition.

b) Une réduction des dommages causés par la pollution plastique dans les rivières et les zones côtières, estimée dans un intervalle de 38 – 126 millions d’euros notamment grâce au nettoyage de 150 km de rivières/côtes pour un équivalent de 200 t de plastique enlevées.

c) Une charte zéro plastique mise en œuvre au sein d’environ 650 entreprises et 50 chaînes d’approvisionnement dont les process seront modifiés.

d) L’élargissement de cette approche à une dizaine d’autres bassins versants dans un délai de 2 années après le projet, puis de 100 bassins versants escomptés après 5 ans.

Les partenaires impliqués sont :

· Queen Mary University of London

· LABOCEA Conseil, Expertise et Analyses

· Syndicat mixte établissement public de gestion et d’aménagement de la baie de Douarnenez

· Office Français De La Biodiversité, Parc naturel marin d’Iroise

· Brest Métropole

· Centre national de la recherche scientifique

· Counseil départemental de la Manche

· Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer

· Environment Agency

· The Rivers Trust

· Syndicat de bassin de l’Elorn

· ACTIMAR

· Brest’aim

· Westcountry Rivers Trust

· South East Rivers Trust

· Plymouth City Council

· Department for Environment, Food and Rural Affairs

· University of Plymouth

 

LES ACTIONS D’OCÉANOPOLIS – Brest’aim

Océanopolis – Brest’aim, Centre de Culture Scientifique et Technique dédié à l’Océan est un des acteurs engagés dans ce programme européen. Lieu de partage et d’échange de savoir sur la base des connaissances scientifique du Programme Preventing Plastic Pollution, Océanopolis informera, transmettra des informations pour que chacun puisse comprendre et prévenir la pollution plastique.

Océanopolis proposera aux élèves, un programme d’ateliers pédagogiques innovants et de journées éducatives spécialement élaboré en fonction de leur niveau, pour mieux comprendre le monde qui les entoure et appréhender les défis sociétaux et environnementaux.

Les dispositifs proposés seront :

– Des ateliers éducatifs adaptés aux cycles 2, 3 et 4.

– Un programme de science participative « EN[QUÊTE]sur les microplastiques » pour les élèves.

– Des formations pour les enseignants

– Un School Plastik Hackaton

– Un programme éducatif croisant les sciences, les arts « Jeunes Reporters des Arts, des Sciences et de l’Environnement » sur le thème des plastiques

– Des conférences scolaires

Parallèlement à ces actions, les événements de culture de scientifique comme la fête de la science, la nuit Européenne des chercheurs seront identifiés Zéro déchet. Tout au long de ce programme Interreg, des conférences seront proposées au Grand Public.

--> --> -->

INFORMATIONS CORONAVIRUS – COVID-19

Océanopolis rouvre ses portes le samedi 20 juin 2020

Pour en savoir plus, cliquez ici >> 🔍