L’appel à projet : Jeunes reporters des Arts, des Sciences et de l’Environnement

Les arts et les sciences sont-ils finalement des domaines si différents ?

N’existe-t-il pas des liens entre ces deux cultures ? N’est-il pas intéressant de considérer les arts et les sciences comme la culture d’une période où les démarches artistiques et scientifiques sont enchevêtrées ? N’est-ce pas une attitude créative, de curiosité qui animent l’artiste et le scientifique? Des disponibilités sensorielle et intellectuelle partagées ?
Océanopolis et ses partenaires (le Rectorat, la Direction des services départementaux de l’éducation nationale du Finistère, l’Enseignement Catholique du Finistère, le CDDP du Finistère, le CLEMI, l’Inserm, l’Université de Bretagne Occidentale, l’Université Pierre et Marie Curie, Ifremer, l’IPEV, l’Institut Universitaire Européen de la Mer, le Service hydrographique et Océanographique de la Marine, la MGEN) vous proposent de répondre à toutes ces questions en participant avec vos élèves à l’appel à projet scolaire 2016-2017 « Jeunes Reporters des Arts, des Sciences et de l’Environnement ».

Pour les élèves des cycles 2 et 3, collégiens, lycéens et étudiants

Fondé sur une approche pluridisciplinaire, cet appel à projet contribuera à l’acquisition d’une culture humaniste, participera à l’acquisition de compétences transversales impliquant différentes disciplines (Sciences et Technologie – Arts visuels – Littérature – Histoire de l’Art – B2I…).

Les objectifs

  • Découvrir la biodiversité marine à partir d’exemples pris dans les mers et les océans du monde.
  • Prendre conscience de la fragilité des écosystèmes marins.
  • Favoriser l’expression et la création.
  • Développer l’esprit critique.
  • Initier les élèves à l’Histoire des Arts.
  • Établir des liens entre les Arts et les Sciences.
  • Sensibiliser les jeunes au métier de reporter, à la rédaction de journaux.

LES TRAVAUX D’élèves

Diverses formes selon les niveaux

Ils devront mettre en lumière les liens existant entre les arts, la biodiversité, le monde maritime. Selon le niveau scolaire ils pourront prendre diverses formes :

  • œuvres plastiques,
  • journal de presse écrite,
  • documentaire – vidéo,
  • tabloïd,
  • blog,
  • récit,
  • album illustré
  • pièce de théâtre,
  • productions sonores…
Élèves de GS – CP – CE1
  • Comprendre les interactions entre les êtres vivants et leur environnement.
  • Apprendre à respecter l’environnement.
  • Utiliser le dessin comme moyen d’expression et de représentation.
  • Réaliser une composition en plan ou en volume selon un désir exprimé.
  • Observer ou décrire des œuvres du patrimoine.
  • Avoir mémorisé et savoir interpréter des chants, des comptines.
  • Ecouter un extrait musical ou une production, puis s’exprimer et dialoguer avec les autres pour donner ses impressions.
  • Exprimer ce qu’ils perçoivent, imaginer et évoquer leurs projets, leurs réalisations en utilisant un vocabulaire approprié.

Les élèves produiront un écrit sous forme de récit, d’album illustré, de carnet de dessins, d’œuvres plastiques… racontant la diversité de la vie marine.

Élèves de CE2 – CM1 – CM2

L’unité et la diversité du vivant

  • Présentation de la biodiversité : recherche de différences entre espèces vivantes.
  • Présentation de l’unité du vivant : recherche de points communs entre espèces vivantes.
  • Présentation de la classification du vivant : interprétation de ressemblances et différences en termes de parenté.

Familiarisés avec une approche sensible de la nature, les élèves apprennent à être responsables face à l’environnement, au monde vivant, à la santé. Ils comprennent que le développement durable correspond aux besoins des générations actuelles et futures. En relation avec les enseignements de culture humaniste et d’instruction civique, ils apprennent à agir dans cette perspective.

Pratiques artistiques et histoire des arts

La sensibilité artistique et les capacités d’expression des élèves sont développées par les pratiques artistiques mais également par la rencontre et l’étude d’œuvres diversifiées relevant des différentes composantes esthétiques, temporelles et géographiques de l’histoire des arts.

  • Favoriser l’expression et la création.
  • Acquérir des savoirs, des techniques spécifiques amenant l’enfant à cerner la notion d’œuvre d’art.
  • Distinguer la valeur d’usage de la valeur esthétique des objets étudiés.

À travers un travail interdisciplinaire (Sciences – Arts visuels – Histoire des Arts – Histoire – Géographie – Production d’écrits – B2I…), les élèves réaliseront une production sous forme de carnets de dessins, de maquettes, d’affiches illustrées, de récits, de journaux de presse écrite, de documentaires-vidéo, de productions sonores…

Collégiens et lycéens

À travers un travail interdisciplinaire s’inscrivant dans le socle commun des connaissances et des compétences, les élèves réaliseront une œuvre artistique, des affiches, des maquettes, un reportage sous forme de presse écrite, de documentaire – vidéo (10 minutes maximum), de tabloïd, de blog, de production sonore….
Les travaux devront mettre en lumière les liens existant entre les arts, la biodiversité, le monde maritime…Ils pourront être présentés en langues vivantes et dans ce cas accompagnés d’une traduction française. Les travaux devront mettre en évidence les liens entre les sciences et les arts.

Les objectifs :

  • Sensibiliser les élèves aux démarches scientifiques et artistiques.
  • Décrire le monde réel qui nous entoure par l’observation, la recherche d’explication, le questionnement, la manipulation et l’expérimentation.
  • Acquérir en articulation avec la pratique, une culture artistique construite autour d’œuvres situées dans leur contexte historique et esthétique.
  • Connaître et comprendre les principaux dispositifs technologiques producteurs d’images.
  • Sensibiliser les élèves à la représentation du vivant (différentes approches : artistique, naturaliste, technologique…)
  • Développer la créativité et la curiosité artistique chez l’élève.

CRITÈRES DE SÉLECTION DES CLASSES ET RÉTROPLANNING

Les critères de sélection des classes

Chaque candidature sera étudiée et validée par le comité de pilotage selon les critères suivants :

  • Sujet scientifique étudié
  • Lien avec un chercheur, un scientifique
  • Articulation entre les arts et les sciences
  • Les projets favorisant les liaisons inter-degré seront valorisés
  • Le nombre de classes par cycle ou par établissement pourra être réévalué

Merci de remplir un formulaire pour chaque classe participante.

Le rétroplanning
  • Retours des inscriptions avant le vendredi 19 octobre 2018
  • Réunion comité pilotage, évaluation des projets : lundi 5 novembre 2018
  • Date de formation : mercredi 14 novembre 2018 (13h30 – 16h30)
  • Retours des travaux : vendredi 10 mai 2019
  • Journées techniques : mercredi 15 et samedi 18 mai (matin) 2019
  • Restitution à Océanopolis : du 23 au 29 mai 2019
--> --> -->