Océanopolis Brest

galerie photo
Océanopolis grand aquarium mammiferes marins

Préambule

Les mammifères marins ont sans doute été à l’origine de mon intérêt pour l’océanographie et la Bretagne.

Dans les années 75/80, on connaissait peu de choses de leur écologie. Avec la SEPNB, aujourd’hui appelée Bretagne Vivante, nous avons découvert que les phoques gris se reproduisaient dans l’archipel de Molène, que le marsouin avait disparu de nos côtes, que des groupes de grands dauphins s’étaient sédentarisés en mer d’Iroise. 

Les échouages et les campagnes d’observation à la mer ont aussi montré la grande diversité des espèces passant au large y compris certaines d’entre elles comme le dauphin de Risso s’installant chaque année quelque temps en baie du Mont Saint-Michel. 

Dès la réalisation du premier pavillon d’Océanopolis en 1990, une exposition sur les mammifères marins en occupait la partie centrale. Depuis, les recherches internationales et nationales sur ces espèces ont prodigieusement progressé ; dans les eaux côtières françaises, les populations totalement protégées depuis 1970 se sont accrues, des thèses de doctorat leur sont consacrées, de nombreux bénévoles leur accordent de leur temps et de leur passion. 

Il était donc temps pour Océanopolis de redonner toute leur place aux baleines, phoques et dauphins qui sont de formidables indicateurs de la qualité des écosystèmes marins. 

  

Éric Hussenot - Directeur Délégué d’Océanopolis Brest