Patrice Raydelet et le lynx

Les Héros de la Biodiversité


 
Le lecteur Flash et / ou Javascript semblent désactivés.

Vous pouvez installer le lecteur Flash en cliquant ici
 

Get Adobe Flash player

Victime de la chasse, du piégeage et de la déforestation, le lynx s’éteint du territoire Jurassien à la fin du XIXème siècle. Il réapparaîtra dans les années 70, en provenance de Suisse. Dès lors, tout est mis en œuvre pour que son retour s’effectue dans les meilleures conditions. Mais, si le lynx tient le chevreuil comme proie favorite, il ne dédaigne pas les brebis accessibles. C’est pour tenter d’établir une bonne cohabitation avec les éleveurs que Patrice Raydelet, président du Pôle Grands Prédateurs Jura, propos de favoriser la présence de « patous » (montagne des Pyrénées). Ces chiens, élevés avec les moutons, réagissent immédiatement aux attaques de lynx. Et l’expérience prouve que le félin ne revient pas sur les lieux lorsqu’il a été repoussé.Grâce à cette démarche, il sera possible de concilier l’élevage des moutons et la présence du lynx dans un esprit de conciliation. 

> Diffusion le 22/02/09