Un discret nouveau pensionnaire dans le pavillon tropical d’Océanopolis

Depuis quelques jours Océanopolis accueille un nouveau pensionnaire au cœur du pavillon tropical. Pour le découvrir il vous faudra observer attentivement la tortue caouanne du bassin « Le récif des Caraïbes » : le petit nouveau s’y est accroché depuis son arrivée !

Qui est ce nouveau pensionnaire ?

Il s’agit d’un rémora (Remora brachyptera), aussi appelé rémora des espadons, un poisson connu pour son mode de vie particulier : vivre fixé sur plus gros que lui. 

Le rémora s’accroche à des animaux de grande taille, comme différentes espèces d’espadons ou de requins, grâce un disque d’accroche placé sur sa tête et qui fonctionne comme une ventouse. 

Ce mode de vie lui offre sécurité et alimentation : il se nourrit ainsi des restes des repas de l’animal sur lequel il est accroché mais aussi des parasites présents sur la peau ou les branchies de son hôte. 

Un drôle de parcours…

Le parcours de ce nouveau pensionnaire est pour le moins singulier. 

Ce rémora a été découvert sur la dépouille d’une tortue luth échouée au mois de mai dernier au large des côtes de Lesconil, dans le sud Finistère.
D’abord récupéré par le centre nautique de Lesconil, où il a passé quelques jours, ce rescapé a ensuite rejoint les quarantaines d’Océanopolis. 

  

Après quelques jours en quarantaines, il a rejoint, il y a quelques semaines, les eaux chaudes du bassin « Le récif des Caraïbes », au cœur du pavillon tropical, qui correspondent davantage aux températures de son environnement naturel. 

Il y a rencontré la tortue caouanne, plus grand animal de ce bassin, sur laquelle il est aujourd’hui fixé. 

RÉMORA 

  • Nom scientifique : Remora brachyptera
  • Nom commun : rémora des espadons
  • Taille : environ 25 cm à l’âge adulte et jusqu’à 50 cm pour les plus grands spécimens
  • Habitat : sur l’ensemble de la planète, dans les eaux tropicales ou subtropicales
  • Alimentation : se nourrit en partie des parasites de type copépodes, qu’il décroche de la peau ou des branchies de son hôte.
  • Signe particulier : se fixe à des animaux de grande taille, comme les requins ou les tortues, grâce un disque d’accroche placé sur sa tête.
Tous les évènements