Mort du requin taureau à Océanopolis

Les équipes d’Océanopolis déplorent aujourd’hui la perte d’un requin taureau, espèce incontournable du pavillon tropical depuis 17 ans...

Depuis 15 jours, l’animal avait été retiré du bassin des requins, placé en isolement, et était soigné quotidiennement suite à l’ingestion accidentelle d’une trop grande quantité d’air.
Les requins de cette espèce (Carcharias taurus) ingèrent régulièrement de petites quantités d’air en surface afin de contrôler leur flottabilité. Habituellement, ces animaux sont capables de réguler cette quantité d’air en la conservant ou en la régurgitant en fonction de leurs besoins.
Dans ce cas précis, le requin taureau a ingéré trop d’air, potentiellement suite à un comportement de stress qui aurait pu être déclenché par une interaction avec l’une des autres espèces présentes dans le bassin. Cette ingestion a engendré la création d’une poche d’air massive au niveau de l’estomac, que l’animal n’a pas pu réguler.
Cette poche d’air a provoqué un dérèglement important pour le requin allant jusqu’à l’empêcher de pouvoir nager normalement.
Les soigneurs d’Océanopolis, accompagnés de leur vétérinaire spécialisé en aquariologie, sont intervenus immédiatement en ponctionnant, sous anesthésie, cette poche d’air. Par la suite, ils ont apporté quotidiennement des soins au requin.
Malgré tous leurs efforts, cet accident a créé des lésions irréversibles et l’état de l’animal s’est dégradé au fil des jours.
L’autopsie, effectuée mardi, a confirmé le caractère accidentel de sa mort ainsi que sa cause : les lésions irréversibles provoquées par l’ingestion d’une trop grande quantité d’air. 

Tous les évènements