Lilou et Sanna, deux phoques veaux marins ont quitté Océanopolis pour rejoindre le parc animalier et botanique de Branféré

Ces deux femelles phoques veaux marins, nées à Océanopolis en 2006 et 2007, ont quitté Brest la semaine dernière pour rejoindre le parc animalier et botanique de Branféré.

Lilou et Sanna, phoques veaux marins © Océanopolis

Ces deux femelles sont respectivement nées le 10 juillet 2006 et le 8 juillet 2007, au cœur du pavillon Bretagne d’Océanopolis, dans le bassin dédié aux phoques des côtes bretonnes.
Ce bassin de  300 m3,  avec vagues et courants ainsi qu’une plage à l’air libre, s’inspire de l’écosystème tempéré exceptionnel de la mer d’Iroise, au large de Brest, et notamment de l’archipel de Molène qui abrite une vaste colonie de phoques. 

C’est dans cet espace que vit, depuis la fin des années 1990, le couple de phoques veaux marins Nikko et Fite : les parents de Lilou et Sanna. 

Eux-mêmes nés en captivité, Fite (le père) au zoo de Duisbourg en Allemagne et Nikko (la mère) à l’aquarium d’Esbjerg au Danemark, ils ont donné naissance à quatre petits : Nat en 2005, Lilou en 2006, Sanna en 2007 et le petit dernier Torpenn en 2014. 

Dans le cadre du maintien d’une population viable de phoques veaux marins, il est important de pratiquer du brassage génétique. Au parc de Branféré, ces femelles vont retrouver un autre groupe de congénères et, à terme, elles devraient à leurs tours se reproduire. 

Un jour, Océanopolis sera amené à récupérer des individus nés au parc de Branféré pour continuer à peupler le bassin des phoques du pavillon Bretagne. Le partenariat entre les deux centres s’exprime aussi par l’échange d’expériences dans les soins apportés à ces animaux. 

Le saviez-vous ?

Le choix des noms de ces deux phoques a été laissé à l’appréciation des visiteurs d’Océanopolis qui, quelques jours après leurs naissances respectives, ont voté pour élire leur nom préféré parmi une sélection proposée par l’équipe « mammifères marins » d’Océanopolis. 

Tous les évènements