La réunion du comité consultatif de l’accord ASCOBANS au Conquet.

Du 5 au 7 septembre, aura lieu la réunion du comité consultatif de l’accord ASCOBANS, présidée par Sami Hassani, Président du comité consultatif de l’accord depuis 2011 et Responsable Conservation faune aquatique de Bretagne à Océanopolis.

  • 25 ans de l'accord ASCOBANS © Joao Corvina

    25 ans de l'accord ASCOBANS © Joao Corvina 

Du 5 au 7 septembre 2017 se tient, pour la première fois en France, la réunion du Comité consultatif de l'accord d'ASCOBANS (Accord sur la conservation des petits cétacés de la mer Baltique, du nord est de l'Atlantique et des mers d'Irlande du Nord). Cette réunion, organisée par le Parc naturel marin d'Iroise en partenariat avec Océanopolis, aura lieu au Conquet, Brest. Sami Hassani, responsable conservation faune aquatique de Bretagne à Océanopolis, préside ce comité consultatif de l'accord depuis 2011. 

L'accord ASCOBANS a été conclu en 1991 sous le nom Accord relatif à la conservation des petits cétacés en mer du Nord et Baltique sous l'égide de la Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (Convention de Bonn, PNUE/CMS). La zone couverte par l'Accord a été étendue vers l'ouest début 2008. De nombreux états riverains de cette aire de répartition ont signé cet accord et ASCOBANS continue de croître. 

L’Accord vise à promouvoir l’étroite coopération des Parties, c'est à dire les pays signataires de l'Accord, pour créer et maintenir un bon statut de conservation des petits cétacés dans la zone ASCOBANS.  Il comprend un plan de conservation et de gestion dans lequel les Parties s’engagent à réduire les nuisances d'origine humaine comme les captures accidentelles, à protéger leur habitat, à réduire la pollution, à collecter des données, à promouvoir la recherche scientifique et à sensibiliser le public. Pour atteindre ces objectifs, ASCOBANS coopère avec les états, même ceux qui ne sont pas encore Parties de l'accord, d'autres organisations intergouvernementales et des organisations non gouvernementales. 

L'accord ASCOBANS fonctionne autour de 3 organes : 

  • La réunion des Parties : organe décideur de l'ASCOBANS. Elles se réunissent tous les 3 ans pour examiner les progrès accomplis et les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre de l'accord.
  • Le secrétariat : assure la coordination de l'accord; assume les tâches administratives, collecte et diffuse des informations; soutient les Parties dans la mise en œuvre de l'accord.
  • Le comité consultatif : siège au moins une fois par an. Il est chargé de conseiller les Parties et le Secrétariat sur les questions scientifiques et stratégiques du domaine de la conservation et la gestion des petits cétacés.

Ce dernier est donc en réunion au Conquet jusqu'au 7 septembre 2017, dans les locaux du Parc naturel marin d'Iroise, pour faire des propositions qui seront ensuite soumises aux Parties de l'Accord. 

La presse en parle : retrouvez l'interview de Sami Hassani ici

Tous les évènements