De nouveaux crabes royaux à Océanopolis !

D’imposants crabes ont rejoint le pavillon polaire d’Océanopolis.

Les imposants crabes royaux © Océanopolis

Les imposants crabes royaux © Océanopolis 

  

D’imposants crabes ont rejoint le pavillon polaire d’Océanopolis. Présentés au cœur du pavillon dédié aux pôles, les crabes royaux (Paralithodes camtschaticus) sont les plus grands crustacés au monde. Les plus grands spécimens peuvent peser 15 kg pour presque 2 m d’envergure. Cette espèce est présente dans le nord de l’océan Pacifique et en mer de Béring. La plupart de ces crabes viennent de la mer du Japon, tandis qu’une minorité provient de la mer d’Okhotsk, au large du Kamtchatka, c’est pourquoi on les appelle parfois « crabes du Kamtchatka ». D’ores et déjà présentée à Océanopolis, cette espèce compte désormais de nouveaux représentants. 

En tout, 7 individus viennent de rejoindre le bassin de cet espace dédié. 

  

  

  

Crabes royaux 

  • Nom scientifique : Paralithodes camtschaticus
  • Taille : jusqu’à 2 m d’envergure à l’âge adulte
  • Poids : jusqu’à 15 kg à l’âge adulte
  • Habitat : mer d’Okhotsk, mer du Japon, mer de Bering et océan Pacifique
  • Alimentation : omnivore, il se nourrit majoritairement de poissons et de crustacés
  • Signe particulier : est le plus grand crustacé au monde

Le saviez-vous ? 

Le crabe royal a été importé à l'ouest de la Russie pour être exploité intensivement dans les années 1960. Depuis, il s’est dispersé vers l’est et vers l’ouest, dans le sud de la mer de Barents. Le crabe royal est une ressource précieuse pour les pêcheurs locaux, mais installés dans une zone dépourvue de prédateur les crabes royaux prolifèrent librement en dévorant tous les animaux marins qu'ils rencontrent, perturbant l'écosystème des côtes des pays nordiques. 

Tous les évènements