45 phoques soignés à Océanopolis cet hiver

Après les avoir soignés pendant deux mois, Océanopolis a relâché les phoques gris rescapés des tempêtes hivernales. Cet hiver, le parc de découverte des océans de Brest en a recueilli 45.

Relâcher de deux phoques gris © Océanopolis

 Les tempêtes et coups de vent qui ont durement éprouvé les côtes de Bretagne, tout au long de l'hiver ont eu un impact sur le nombre d’échouages de phoques. C'est ainsi que la clinique des phoques d'Océanopolis, à Brest a connu une fréquentation inhabituelle, avec 45 pensionnaires recueillis depuis janvier. Le centre de soins d’Océanopolis a recueilli 45 phoques gris. 

Ceux-ci ont maintenant repris la mer. Les deux derniers, baptisés par de petits écoliers Louna et Mignonne, ont retrouvé leur élément à Lampaul-Plouarzel. Ils ont été relâchés sur une plage, à l’ouest de Brest. Après deux mois de soins, leur poids avait doublé, pour atteindre 30 kg. A noter qu’une fois adultes, les mâles peuvent peser 300 kg. Selon Christine Dumas, chef d’équipe du service Mammifères Marins d’Océanopolis, « les animaux ne restent pas là où on les relâche ». 

En Finistère, l’archipel de Molène héberge une colonie d’une centaine de phoques en hiver, une cinquantaine en été. 

Une classe de l’école Jean Rouxel de Dirinon (Finistère) a assisté à l’opération. 

  

  

  

© Océanopolis

  

Tous les évènements