Océanopolis, le sentier des loutres

Parmi les grands projets d’Océanopolis, un nouvel espace extérieur dédié aux loutres s'ouvrira bientôt.

 

OCEANOPOLIS : Découvrir et comprendre les différents écosystèmes marins de la planète.

Depuis son ouverture à Brest en 1990, Océanopolis raconte au public l’histoire naturelle des océans vue par les scientifiques et accomplit une importante mission de vulgarisation avec rigueur, pédagogie et créativité. Un pari ambitieux mené à la pointe Bretagne et plébiscité par des records de fréquentation qui ont renforcé l’attractivité du territoire. Près de 10 millions de visiteurs en 22 ans, Océanopolis Brest est le premier site touristique payant de Bretagne. 

Ce parc de découverte des océans est unique en Europe : trois pavillons proposent un tour du monde des océans à travers des milieux tempérés, polaires et tropicaux reconstitués. C’est un voyage parmi les faunes et flores marines au fil de 55 aquariums magnifiques et de 9 000 m2 de surface d’exposition, le tout rythmé par une mise en scène exceptionnelle et un propos scientifique rigoureux. Dès le printemps, Océanopolis s’agrandit en créant un nouvel espace extérieur : bassin à loutres, jardins de la mer, expositions. 

Le spectacle toujours renouvelé, de l’émotion et du savoir

Par sa politique de renouvellement permanent, Océanopolis s’efforce de conjuguer l’émotion et le savoir pour transmettre les connaissances et sensibiliser aux grands enjeux de la biodiversité marine en présentant les écosystèmes marins.
Océanopolis crée deux nouveaux écosystèmes côtiers, l’un Atlantique Nord-Est et l’autre Californien, avec des bassins scénographiés totalisant 300 m3 ! Cette présentation sera située en bordure du pavillon polaire.  Ces espaces s’intègreront à un ensemble paysager (végétalisation, cascade, cours d’eau, marigot, petits étangs de lagunage,…) qui favorisera le cheminement des visiteurs vers les espaces extérieurs. 

Un voyage d’un grand réalisme

Une manchotière comme dans les îles australes, des phoques polaires avec une véritable banquise, un morceau  de la Grande Barrière de corail… ce qu’offre Océanopolis est unique par son réalisme et sa prouesse technique.
Cette fois, l’écosystème Atlantique Nord-Est sera présenté par un petit coin de la côte de la presqu’île de Crozon avec son super prédateur côtier, la loutre d’Europe. Cet occupant littoral exploite les milieux aquatiques à l’image de ses congénères d’Irlande ou d’Ecosse. Côté pacifique, les bassins seront bordés de plants de Frémontia de Californie, qui représentent avec les décors, un environnement littoral d’une espèce marine emblématique de la Californie à l’Alaska en passant par le détroit de Béring : la loutre du Pacifique.  

Une aventure de passionnés, un vivier de compétence scientifique

Le contenu d’Océanopolis s’élabore en permanence avec de grands instituts de recherche nationaux et internationaux. Une fois encore, des collaborations étroites et complémentaires avec le centre d’Hunawihr (France), l’aquarium de Monterey (USA) et le Sealife Center (Alaska) ont permis de concevoir et réaliser des bassins exceptionnels de réalisme pour le plus grand confort des animaux. 

 Pour en savoir plus 

Tous les évènements