Bye bye requins zèbres !

Un peu plus de deux mois après leur éclosion, deux des cinq requins zèbres issus de l’élevage dans les aquariums d’Océanopolis vont quitter le centre cette semaine. L’un poursuivra sa croissance à La Cité de la Mer de Cherbourg, tandis que l’autre rejoindra un des bassins tropicaux de l’Aquarium de la Porte Dorée, à Paris.

Pose de la puce électronique sur le requin zèbre

 Pose de la puce électronique @ Océanopolis 

Ces deux aquariums ont largement contribué à la réussite de ce programme d’élevage en captivité qui, rappelons-le, est une première au niveau européen. 

La constitution d’un couple reproducteur a en effet été rendue possible par le prêt sur le long terme d’un jeune mâle, qui après avoir commencé sa croissance à Paris, puis à Cherbourg, a finalement rejoint l’aquarium des requins du Pavillon Tropical d’Océanopolis. Après quelques années de cohabitation avec la femelle, celle-ci a commencé début 2013 à pondre des œufs fécondés, dont l’éclosion a permis cet été à cinq jeunes requins zèbres de voir le jour. 

Hier, deux de ces requins ont été équipés par voie intra-musculaire d’une puce électronique, qui permettra de les identifier quel que soit leur parcours tout au long de leur vie. 

Depuis leur éclosion début août, ces deux jeunes requins (un mâle et une femelle) ont bien grandi, puisque leur poids est passé de 110 à 430 grammes, et leur taille de 31 à 50 centimètres. A l’âge adulte (d’ici 7 à 10 ans), ils pourront dépasser deux mètres de longueur. 

Tous les évènements